• L'ostéopathie

    L'ostéopathie est une médecine douce de plus en plus "à la mode" actuellement, après avoir expérimenté une consultation en ostéopathie pour mes chiens, j'avais à cœur de vous la faire découvrir. Et qui de mieux placé qu'un ostéopathe pour répondre à nos questions?

    Bonjour, pour commencer, pourrais-tu te présenter, et nous expliquer pourquoi tu as choisi d’étudier et pratiquer l’ostéopathie animale ?

    Je m’appelle Mégane, j’ai 23 ans, je suis passionnée par les animaux depuis petite et je monte à cheval depuis 12 ans.

    J’ai toujours voulu travailler avec les animaux, c’est pourquoi je me suis dirigée dans une branche équestre pour le bac, en passant un bac professionnel « conduite et gestion de l’entreprise équestre ». Mais il me manquait quelque chose…

    J’ai toujours été davantage attirée par le côté « naturel » plutôt que par le côté chimique… Le métier de vétérinaire n’était donc pas fait pour moi. Un jour, j’ai assisté à une séance d’ostéopathie sur une jument de mon club, et là j’ai été passionnée… Je me suis dit alors que je voulais moi aussi devenir ostéopathe. Et me voici actuellement en 3ème année et cela me passionne toujours autant.

     Comment choisir son ostéopathe ? Comment se déroule une séance ?

    Pour moi, pour choisir un bon ostéopathe, il faut choisir un ostéopathe qui soit à l’écoute de l’animal et qui travaille sur sa globalité... C'est à dire, il ne faut pas qu’il s’arrête à « mon chien boite de l’antérieur droit » et qu’il ne regarde que l’antérieur droit… Le problème peut être tout autre et non lié à l’antérieur droit (qui ne peut être qu’une conséquence).

    Une séance se déroule en 8 étapes :

     

    1. - La consultation commence par ce que l’on appelle l’anamnèse, étape qui consiste à poser des questions sur l’animal: son âge, son alimentation, son sexe, animal castré ou non, animal reproducteur ou non, antécédents, ses activités… Tout un panel de questions qui va permettre de mieux cibler la vie de l'animal et donc ce qui peut causer des problèmes.
    2.   - Ensuite, l'ostéopathe observe l'animal en position statique, regarde son état général: la qualité du poil, éventuellement des blessures, son score corporel, comment il se tient, ses aplombs…
    3.   - On observe l'animal en mouvements, on regarde sur des lignes droites, au pas, au trot, de devant et de derrière, ensuite sur le côté et en cercle ; avec tout ça on observe comment il se déplace, si il y a boiterie, on regarde son impulsion, son engagement…
    4.   - On passe ensuite en contact avec l'animal, on fait ce qu’on appelle une palpation afin de rechercher des zones de chaleur ou de froids anormales, pouvant indiquer une contracture musculaire, manque d’irrigation… L'ostéopathe en profite pour vérifier que l'animal n’a pas de problèmes au niveau de ses coussinets (pas de plaies, de corps étrangers), suivi d'un rapide examen vétérinaire (couleur des muqueuses de la bouche et des yeux, les oreilles, si le chien ne mouche pas, l'hydratation avec un pli de peau). Nous allons aussi palper, l’abdomen, voir s’il n’est pas trop tendu, douloureux… C’est cette étape qui va nous permettre de déterminer si l’animal est de notre ressors ou s’il est du ressors du vétérinaire. Dans ce cas il faudra avertir le propriétaire afin qu'il puisse l'y emmener ; car n’oublions pas que nous travaillons avec les vétérinaires. Il s'agit de 2 métiers complémentaires. Et il est mieux pour tout le monde de pouvoir avoir toutes les cartes en main pour apporter les soins nécessaires à l’animal.
    5.   - Nous faisons ensuite nos différentes mesures ; la symétrie des différentes articulations pour voir si il y a une différence ou pas; par exemple, les 2 épaules, toutes les vertèbres (si une est plus à gauche, à droite, en haut, en bas…) 
    6.   - Il faut tester chaque articulation du corps qui nous semble liées à ce qu’on aura observé aux étapes citées plus haut. A nous de faire les liens possibles pour se diriger vers telle ou telle partie du corps … Dans ces différents mouvements physiologiques et ainsi voir si restriction il y a.
    7.   - Arrive le moment de corriger les restrictions qui auront été décelées via des manipulations spécifiques.
    8.   - Et puis pour terminer, on donnera des conseils au propriétaire pour une rééducation (si nécessaire) mais surtout le temps de repos après la séance et comment reprendre petit à petit une activité sportive.

     Nous entendons de plus en plus parler de l’ostéopathie pour nos animaux de compagnie depuis quelques temps, peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste ? Pour quels animaux ?

    L’ostéopathie est une technique qui va permettre de déterminer et de traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps: articulations, muscles, ligaments, viscères…

    Toute perte de mobilité de ses structures peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé.

    L’ostéopathie est faites pour tous les animaux ayant un squelette et pouvant être manipulé sans être anesthésiés (on ne pourrais pas en faire sur un tigre par exemple wink2) : bovin, équin, ovin, caprin, canin, félin, poules, cochon, lapins.. Cependant, nous pouvons travailler aussi sur des tortues, serpents, pour les plus téméraires et passionnés, mais cela sera une toute autre technique pour s'adapter aux spécificités de l'animal et sa structure (carapace, absence de squelette...)

    L'ostéopathie

    Quels sont les symptômes qui peuvent indiquer que notre animal a besoin d’une consultation ?

    Le plus souvent nous sommes appelés pour des boiteries, après un choc ou une chute, pour des animaux âgés, suite à un AVC, ou encore pour un animal paralysé. Mais je dirais que tout ce qui peut sembler anormal dans le comportement de l’animal peut être un indicateur. Nous sommes, encore, très peu appelés pour de simples visites de routine et annuelle. 

    L'ostéopathie

    L’ostéopathie est-elle une médecine utilisée uniquement en curatif ? (signes de douleurs, boiteries, etc)

    Alors non, l’ostéopathie est aussi utilisée en préventif. Malheureusement pas assez, souvent les gens s’inquiètent après que le mal ait été fait… C’est comme nous, on attends d’avoir mal au dos pour aller chez l’ostéopathe. Ceux qui viennent en préventif sont souvent des chiens de sport, de compétitions. Une visite de routine devrait avoir lieu une fois par an pour remettre tout en ordre et éviter un effet "domino", avec un petit problème qui devient au fil du temps un gros problème.

    L'ostéopathie

    Faut-il prendre certaines dispositions pour préserver un chiot en pleine croissance ? Y a-t-il des choses qu’il vaut mieux éviter pour préserver notre chien ?

    Bien sûr! Le squelette d’un chiot est en pleine croissanxe, tout dépend de la race mais il fini de grandir vers 1 an, 1 an et demi voir 2 ans pour les plus grandes races. Jusqu’à au moins 12 mois, il faut absolument éviter de solliciter le squelette et les articulations: pas de grandes balades, pas d’agility, pas de sauts, pas d’escaliers... Tout cela peut avoir des conséquences dramatique à vie: fragilité des articulations et squelette notamment. Comme pour nous, enfant, nous n'aurions jamais fait une randonnée de 15 km dès l'apprentissage de la marche. Il faut préserver le chiot le plus longtemps possible. Une fois adulte, pour préserver son animal il convient d'adapter son activité physique, consulter un ostéopathe, il peut être également intéressant de limiter les sauts/escaliers pour préserver les articulations qui s'abiment déjà avec l'âge et d'utiliser une sellerie adaptée.

     

    L'ostéopathie

    Mon expérience personnelle:

    En mai 2018, Janeiro et Puccini ont été vu par une ostéopathe. C'était la première fois, même si je suis convaincue de l'intérêt d'une visite annuelle pour nos compagnons (et nous même); la crainte d'avoir affaire à une ostéopathe peu sérieuse était vraiment anxiogène pour moi. J'ai profité d'une occasion pour les faire voir par l'ostéopathe d'une amie, dont elle est très satisfaite. La séance a été très bénéfique sur Janeiro et Puccini. Je les ai trouvé moins raides sur leurs articulations, les troubles digestifs de Janeiro ont également été nettement réduit. L'ostéopathe nous a conseillée concernant la fragilité des rotules de Janeiro, afin d'éviter une luxation notamment. Elle a également pu nous en dire davantage sur le passé de Puccini, en effet celle-ci a trouvé des restrictions provenant probablement de coups. Même si nous nous en doutions, avoir une confirmation nous permet également d'adapter notre façon de faire avec notre petit traumatisé. En tout cas, cette première expérience d'ostéopathie a été vraiment bénéfique pour mes loulous, et je compte continuer à consulter une fois par an.

     

    Merci beaucoup à Mégane pour son aide pour la réalisation de cet article d'un nouveau genre pour moi ! Je remercie également mon amie Élise pour les photos de mes loustics en pleine séance d'ostéopathie, utilisées pour illustrer cet article. J'espère que vous avez aimé découvrir ce type d'article , et que nous avons pu vous renseigner sur l'ostéopathie! Nous vous proposerons prochainement de nouveaux sujets !

     

    Janeiro&Linoa

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :