• Anti-parasitaires externes naturels

    Il y a un peu plus d'un an, suite à un long cheminement personnel, basé sur des lectures et expériences que j'ai également pu faire, j'ai pris la décision de traiter mes animaux de façon naturel.

    Vous avez été nombreux à me demander un article sur le sujet. Et j'avoue que ça fait plusieurs mois que j'y réfléchis beaucoup, pour choisir la façon de présenter le sujet.

    J'ai pris la décision de ne pas vous livrer un mode d'emploi, mais plutôt de vous parler rapidement des produits que j'utilise. Cela vous donnera des pistes de réflexion, à approfondir si le cœur vous en dit. Chaque chien est différent, de par son poids, ses antécédents ou maladies, c'est pourquoi je n'irais pas dans le détail des quantités/durée etc... 

    Ce qu'il faut savoir sur le naturel:

    Il me parait nécessaire de faire un point sur ce qu'implique le naturel.

    • Naturel ne veut pas dire sans danger, c'est pourquoi avant de donner quoi que ce soit à votre animal, il convient de faire les recherches adéquates, et de ne pas se fier à une seule et unique source.
    • Traiter son animal naturellement peut paraître contraignant, il ne s'agit pas d'un produit X à donner une fois par mois pour une protection optimale comme peuvent l'être les produits chimiques. Pour protéger votre animal, il faudra combiner plusieurs ingrédients, sur plusieurs jours/semaine et varier pour ne pas risquer une accoutumance des parasites. Lorsque vous appliquez une lotion/baume/spray il faudra le faire pratiquement à chaque sortie.
    • Si un produit est adapté à une espèce (chien par exemple), celui-ci peut-être toxique pour une autre espèce. Je pense notamment aux huiles essentielles, qui sont énormément connues mais qui sont toxiques pour le chat ! Traiter naturellement son chien OUI mais sans empoisonner les autres espèces de la maison s'il vous plait !

    Liste de compléments alimentaires et produits à usage externe:

    J'ai donc eu l'occasion de tester plusieurs choses, soit à pulvériser sur l'animal soit à faire ingérer.

    Ail: L'ail a la réputation d'être toxique pour le chat et le chien. Alors OUI c'est le cas, mais tout dépend des quantités ! Et clairement pour l'ail, il faut un très très grosse quantité pour que votre animal soit intoxiqué, croyez moi vu le goût et l'odeur ce n'est pas évident de lui faire ingérer cette quantité ! 

    L'ail a de nombreuses propriétés, dont des propriétés antiparasitaires interne et externe. Vous pouvez le donner cru (gousse), si vous avez peur des dosages vous pouvez vous tourner vers l'ail séché, plus facile à doser. Cependant, j'ai l'impression que cela est un peu moins efficace.

    Huile de Neem: L'huile de neem n'est pas un complément alimentaire, il ne doit donc pas être ingéré, l'usage est donc exclusivement externe. Vous pouvez mettre quelques gouttes dans le shampoing, ou préparer un baume avec de l'huile végétale et quelques gouttes d'huile de neem à passer sur le corps de votre animal.

    Huile de Nigelle: L'huile de nigelle est un complément à donner dans l'alimentation qui a des propriétés répulsives.

    Terre de diatomée: Lorsque l'on parle de traitement naturel, on entend parler de terre de diatomée et huiles essentielles la plupart du temps. Cependant, la terre de diatomée n'a pas vraiment d'effet préventif, elle a plus d'intérêt en cas d'infestation.

    Vinaigre de cidre: Le vinaigre de cidre peut être donné en interne ou en externe. Vous pouvez en mettre quelques gouttes dans l'eau de boisson de votre animal, en plus d'avoir des effets bénéfiques sur l'appareil digestif, le vinaigre de cidre aura  des effets sur le pH de la peau de votre animal et le rendra moins attractif pour les puces et tiques. En externe, vous pouvez asperger votre animal. Le vinaigre aura des effets répulsif.

    Avec le vinaigre de cidre pour pouvez aussi réaliser un spray à base de vinaigre donc, de citron et feuilles de menthe. Ou réaliser des rincages (après la douche ou baignades).

    Vinaigre des 4 voleurs: Il s'agit d'un vinaigre dans lequel on a fait macérer une dizaine d'ingrédients. Il suffit de frictionner l'animal, ou de pulvériser sur l'animal. L'effet sera répulsif.

     Autre test:

    J'ai également acheté des petites médailles à ultrasons, à fixer au collier ou harnais. J'avoue ne pas avoir vu de vrais effets CEPENDANT je doute beaucoup du produit que j'ai acheté en soldes (-80) de la marque Friskies. A l'occasion j'achèterais une médaille Zéro Bugs. Toute fois, il faut savoir que ce genre de matériel n'est pas waterproof, attention a ne pas le noyer pendant vos sorties.

    D'autres pistes :

    Je me suis également renseignée sur des colliers d'ambre, des colliers avec de la céramique EM, ou encore la médaille tic clip. Je n'ai pas encore franchi le pas, mais devrais le faire prochainement, pour ne pas mourir bête !

     Je vais également me renseigner sur l'homéopathie (Ledum Palustre 5 à 7 CH) ça peut être intéressant !

    EN BREF, vous l'aurez constaté, il existe de nombreux produits entièrement naturels visant à protéger nos compagnons des parasites externes. Ici, je n'ai pas parlé de produits tout fait qui se disent antiparasitaires (pipettes, collier, spray, poudre à faire ingérer). Pourquoi ? Car souvent ces produits contiennent d'autres ingrédients cracra (pyrèthre: toxique pour les chats, géraniol...). Il doit encore exister d'autres choses, auxquelles je n'ai pas pensé, ou alors dont je n'ai pas parlé car pas compatible avec mes chats, ceci est donc une première approche du naturel, à approfondir !

     

    Et vous, comment protégez-vous vos compagnons ?

    Janeiro&Linoa


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Juillet à 19:41

    Je pense qu'à l'heure actuelle il n'existe aucun produit efficace qui n'ait pas des possibles conséquences sur la santé de nos loulous...

    Comme tu dis, qui dit naturel ne dit pas sans danger, et la plupart ont un effet trop faible pour ce que sont devenus les petites saletés de tiques ou autres...

     

    Ici, on utilise la terre de diatomée en externe (pas en interne) et beaucoup beaucoup de prudence. On évite les zones à risque, on reste bien sur les sentiers quand y'a des tonnes de fourrés ici et là, épouillage rigoureux après chaque balade + brossage et tous les soirs... Jusqu'à présent -et je touche du bois- depuis le début de la saison on a trouvé qu'une seule toute petite tique sur Loki et de même sur Mjöllnir, rien de plus. 

     

    Pour le vermifuge, on en est encore au comprimé 1x par saison :/ 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :